Osteoporose : prévention, symptômes, traitements de l'ostéoporose

Guide osteoporose

Traiter naturellement l’ostéoporose grâce au liquide amniotique ?

D’après une nouvelle étude menée par des chercheurs de l’University College de Londres, des cellules retrouvées dans le liquide amniotique de femmes enceintes peuvent ralentir le veillissement des os et même renforcer la solidité du squelette humain. Un espoir dans le traitement naturel de l’ostéoporose et pour toutes les maladies de l’os.

Le liquide amniotique : un traitement contre la déminéralisation des os ?

De nouveaux travaux publiés dans la revue Scientific Reports montrent qu’injecter des cellules de femmes enceintes aux personnes âgées pourrait favoriser la densitification osseuse et donc renverser le vieillissement des os. Selon les chercheurs, les cellules souches contenues dans le liquide amniotique permettraient de stimuler la régénérescence osseuse et d’ainsi réduire les risques de fractures de 80 %. Les cellules souches injectées contribueraient à booster l’activité des ostéoblastes, cellules participant à la minéralisation des os et ayant un rôle important dans la croissance et la reproduction du corps de l’os.

liquide-amniotique-traitement-naturel-osteoporose

Traiter l’ostéoporose grâce aux cellules de femmes enceintes

Si les résultats de ces travaux ont été observés sur des souris, les chercheurs se montrent enthousiastes quant aux résultats qui pourraient être observés sur les humains. D’autres études et essais cliniques sont d’ailleurs prévus dans les prochaines années afin de confirmer ou non les résultats de ces premiers travaux. Le directeur des recherches, le Dr Guillot, affirme que cette avancée pourrait être majeure dans la médecine de demain et pour toutes les personnes souffrant d’ostéoporose ou d’une ostéogenèse imparfaite. Rappelons qu’en France, près de 2,5 millions de femmes sont atteintes d’ostéoporose, faisant de cette maladie diffuse du squelette un problème de santé publique.

Article(s) qui peuvent aussi vous intéresser :



Partagez l'article

Laisser un commentaire

Recevez la lettre d’information gratuite spéciale ostéoporose !